Blog

Blog Entry

Une lueur d’espoir : les organisations de la société civile

Posted by ACTION Guest on Apr 26, 2013  | 

 

Clarisse Loé Loumou, Pédiatre
Alternative Santé Cameroun
représentante des OSC au Programme and Policy Committee de GAVI Alliance

 

Troisième semaine mondiale de la vaccination, on  refait les comptes :

2.5 Millions de vies sauvées par la vaccination, mais  5 millions de vies enlevées en dessous de cinq ans, évitables par la vaccination

57 états engagés à Abuja à dédier 15% de leur budget à la santé, mais seuls 6 états respectent leur engagement

Vaccination de routine  établie il y’a trente ans et plus, mais  nombreuses et régulières campagnes de vaccination  encore nécessaires pour rattraper les ratés ou prévenir les épidémies etc.

Il y’a toujours un mais.

La vaccination et l’immunisation optimale des enfants est-elle définitivement  vouée à ce semi succès ou semi échec suivant ou l’on se trouve ?

NON. L’implication de plus en plus réelle des acteurs locaux de la société civile dans le plaidoyer pour la vaccination sous ses différentes formes est remarquable et donne une lueur d’espoir.

Le partenariat avec les réseaux et les  OSC du nord permet la professionnalisation progressive, une meilleure efficacité dans l’action (mobilisation sociale, mobilisation de ressources financières, décomptes des engagements pris par les états  etc.)

 Une des composantes essentielles du nouveau Plan d’Action Global pour la Vaccination est l’appropriation par les pays et les communautés.

Le frémissement perçu au niveau des OSC locales devrait donc être fortement encouragé en leur donnant les moyens de vivre, de se professionnaliser et se concentrer sur leur objectif, au lieu de tenter de survivre via la chasse aux financements tout azimut.

L’assertion qui consiste à dire que les OSC  sont des partenaires à part entière pour l’amélioration de la couverture vaccinale et l’atteinte de l’OMD4  doit s’accompagner de possibilités réelles de financement par le respect des engagements pris.

Details